Sep 7, 2017 in Santé au Travail by
EPI : La protection individuelle des salariés !

Véritablement complément de protection du travailleur, les EPI le protège contre un ou plusieurs risques professionnels. Zoom sur ces équipements et leur place dans la démarche de prévention.

Qu’est-ce que les EPI ?

Les EPI, équipements de protection individuelle, sont, d’après le Code du travail, des « dispositifs ou moyens destinés à être portés ou tenus par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ou sa sécurité ». Ces équipements sont par exemple : les bouchons d’oreilles, lunettes de protection, appareils de protection respiratoires, systèmes d’arrêt des chutes, casques de chantier…

Ils protègent les opérateurs contre différents types de risques professionnels : chimique, biologique, électrique, mécanique, thermique, bruit…

La place des EPI dans la démarche de prévention

L’employeur est tenu d’identifier et d’évaluer les risques lorsque ses salariés sont exposés à des nuisances lors de leur travail. Cette évaluation permettra de définir les mesures de prévention prioritaires à mettre en place pour préserver la santé et la sécurité des salariés. L’objectif principal de ces mesures sera de réduire et d’éliminer les risques.

La priorité est aujourd’hui la protection collective dans les entreprises. Mais dans certains cas, si l’analyse des risques révèle que celle-ci est insuffisante ou impossible à mettre en place, alors des EPI appropriés seront mis à disposition des salariés.

Voici trois points à connaître sur les équipements de protection individuelle :

> Comment les choisir ?

Le choix de l’EPI est guidé suivant l’analyse du poste de travail. Les équipements devront être appropriés aux risques, adapté au travailleur et compatible avec le travail à effectuer.

De plus, l’employeur devra :

  • tenir compte de l’importance du risque, la fréquence de l’exposition, les caractéristiques du poste et les performances des EPI.
  • prendre en compte le confort, la gêne et la compatibilité entre plusieurs EPI.
  • déterminer avec le CHSCT les conditions de mise à disposition et d’utilisation des EPI (durée de port, lieu d’utilisation…).

Dans certains cas, telle que l’exposition à l’amiante, l’employeur aura obligation de recourir à des EPI déterminés.

Il est conseillé de procéder à des périodes d’essai avant tout choix définitif pour vérifier que l’EPI ne soit pas source d’inconfort, de gêne, de difficultés de port ou source de risques supplémentaires.

> Quelles sont les conditions de mise à disposition des EPI ?

L’employeur est tenu d’après le Code du travail à :

  • • fournir gratuitement les EPI.
  • • mettre à disposition des moyens permettant d’assurer l’hygiène des EPI.
  • • informer et former les utilisateurs sur les risques que les EPI prennent en compte et les conditions d’utilisation via un entraînement au port de l’équipement par exemple.

L’employeur élabore une consigne d’utilisation propre à chaque poste précisant ainsi certains points : contrôle de l’EPI avant chaque utilisation, procédure de bon ajustement et retrait de l’équipement…

Enfin, l’employeur est tenu de signaler au sein de son entreprise et via une signalisation le port obligatoire de tel ou tel EPI en raison des risques liés à la situation de travail.

> Comment vérifier la conformité des EPI ?

L’employeur a l’obligation de maintenir les équipements de protection individuelle en état de conformité avec les règles techniques applicables lors de leur mise sur le marché par le fabricant.

Aussi pour assurer ce maintien, l’employeur devra respecter les instructions de stockage, d’emploi, de nettoyage, d’entretien, de révision et de désinfection et les dates ou délais de péremption élaborés par le fabricant de l’équipement. De plus, si un EPI est sujet à une altération de ses performances (vieillissement) ou une détérioration (rayures, fentes, fissures…), alors il ne devra plus être utilisé. Pour effectuer ces vérifications, l’employeur déterminera la périodicité, la nature et la personne qui devra les réaliser.

Attention, les EPI ne dispensent pas les employeurs de procéder à l’évaluation des risques de chaque situation de travail pour en déterminer les mesures de protection individuelle mais aussi collective adéquates.

Pour accompagner les employeurs dans la gestion de la santé et de la sécurité au travail de leurs salariés, Axess Solutions Santé développe la solution MEDTRA4. Elle assure le suivi complet de l’état de santé de l’ensemble du personnel.

>> En savoir plus

Tags: