Juin 12, 2015 in Santé au Travail by
Rapport Issindou : De nouvelles réformes pour la Santé au Travail ?

« Nous sommes dans l’ajustement, pour tenir compte de la crise démographique qui touche la discipline. Les médecins du travail sont 5000. Il y a 30millions de visites médicales à faire, ils en assurent 10 millions par an » témoigne Michel Issindou, député PS de l’Isère.
Après la réforme de 2011, qui consacre les équipes pluridisciplinaire, Michel Issindou, propose une refonte de la médecine du travail, en assouplissant notamment le contrôle de l’aptitude médicale.

La médecine du travail : comment ça marche ?

Depuis 1946, le système français de protection de la Santé au Travail repose sur les médecins du travail qui ont un rôle de prévention afin d’éviter toute dégradation de la santé des travailleurs.
Pour identifier les risques et les contrôler, les médecins du travail doivent alors consacrer 30% de leur temps à la visite des entreprises. Le suivi individuel des salariés se fait le reste du temps.

Nouvelles réformes : à quoi devons-nous nous attendre ?

La mission de Michel Issindou ? Réformer entièrement les visites médicales effectuées en entreprise. Désormais, pour les salariés ayant des postes dits « à risque », une visite infirmière obligatoire sera programmée au minimum tous les deux ans, suivi d’une visite médicale tous les 5 ans minimum.
L’ensemble des salariés, qui voient le médecin du travail tous les 2 ans, pourrait le voir seulement tous les 5 ans, avec une visite chez un infirmier dans l’intervalle. La possibilité de visite à la demande reste floue pour le moment.

La visite d’embauche, quant à elle, pourrait être remplacée par un examen obligatoire d’information et de prévention qui aurait lieu dans les 3 à six mois après la prise de poste. Celle-ci serait assurée par un infirmier en santé au travail.
Concernant les postes dits « de sécurité », soit une activité susceptible de mettre en danger la santé du salarié, une double visite pourrait être prévue avant l’embauche ainsi qu’un contrôle par un médecin du travail extérieur.

Et les avis d’aptitude ? Aujourd’hui rendus par le médecin du travail, les avis d’aptitude pourraient laisser la place à une attestation nominative de suivi de santé remise par les infirmiers.

La démarche de Michel Issindou aurait pour objectif de permettre aux médecins du travail de consacrer plus de temps aux visites sur site afin de proposer des solutions adaptées au travail du salarié.

Axess Solutions Santé développe la solution MEDTRA 4 dédiée à la Santé au Travail. MEDTRA4 permet de suivre efficacement les salariés pour ainsi prévenir les risques liés à leur environnement de travail.
Solution complète et évolutive, MEDTRA 4 sait s’adapter aux nouvelles réformes afin de correspondre aux besoins des Services de Santé au Travail.

DÉCOUVRIR MEDTRA 4

Tags: