Nov 4, 2016 in Prévention by
Quels sont les différents risques professionnels en matière de Santé au Travail ? – partie 4

Dans cette dernière partie de notre dossier, nous allons nous intéresser à trois types de risques professionnels : les risques liés au bruit, les risques électriques et les risques mécaniques.

Les risques professionnels liés aux bruits

Le bruit correspond aujourd’hui à une nuisance majeure dans les entreprises et donc à un risque professionnel important à prendre en compte. Provocateur de stress, de fatigue et de surdité, le bruit peut avoir une conséquence grave sur la santé des salariés.

Le bruit est considéré comme un danger à partir de 80 décibels durant une journée de travail de 8h. Si celui-ci est supérieur à 130 décibels, l’exposition peut être très dangereuse pour le collaborateur. Le bruit peut ainsi conduire à une surdité permanente et irréversible, reconnue à l’heure actuelle comme une véritable maladie professionnelle. Le stress et la fatigue liés au bruit ont également une véritable conséquence sur la santé du salarié, mais également sur sa capacité à se concentrer ce qui peut engendrer des accidents professionnels.

Afin d’assurer une véritable démarche de prévention des risques professionnels, il est préférable d’agir en amont. C’est-à-dire au moment de la conception des machines et des locaux. L’objectif étant de réduire le bruit à la source et d’agir sur sa propagation. Si le bruit est déjà réel, il faut agir sur les mesures de protection des travailleurs, après avoir caractérisé le bruit.

Les risques électriques

L’électricité est la forme d’énergie la plus utilisée au monde, ce qui fait que toute entreprise peut être confrontée à un accident d’origine électrique. Lorsque l’on parle de risque professionnel électrique, cela comprend le risque de contact, direct ou non, avec une pièce sous-tension ou un court-circuit. Ses conséquences sont l’électrisation, l’électrocution, l’incendie, l’explosion…

Afin d’éviter ce type d’accident et prévenir les risques, il faut avant tout assurer la sécurité des installations et matériels électriques, en les vérifiant périodiquement. Il faut aussi prendre en compte le respect des règles de sécurité lors de leur utilisation ou lors d’opération sur ou à proximité des installations électriques. Enfin, la formation du personnel est nécessaire. L’habilitation est obligatoire pour les travailleurs réalisant des opérations sur ou à proximité d’installations électriques.

Les risques professionnels dits mécaniques

On dit qu’il y a risque mécanique à chaque fois qu’un élément en mouvement peut entrer en contact avec une partie du corps humain et provoquer une blessure. Ces éléments peuvent être liés à des machines, des outils, des projections de matériaux ou encore à des charges.

Afin de limiter les risques professionnels, ils doivent être pris en compte dès la conception de l’équipement : dispositifs de protection, suppression des phénomènes dangereux… Comme pour tout autre risque, le fabricant ou le concepteur de machines doit respecter des exigences essentielles de santé et de sécurité issues de la directive dite « Machines » 2006/42/CE.

En plus d’un suivi régulier des salariés, MEDTRA 4 permet d’évaluer efficacement les risques professionnels et s’adapte à chaque domaine d’activité : BTP, hôpitaux, centres de gestion, collectivités… MEDTRA 4 se positionne comme une solution complète et évolutive grâce à des fonctionnalités adaptées : définition d’équipes pluridisciplinaires, parfait suivi des expositions, des modules dédiés par activités…

>> En savoir-plus

Tags: