Avr 13, 2016 in Prévention by
Les salariés, des acteurs majeurs de la démarche de prévention

Les salariés jouent un rôle essentiel dans la démarche de prévention de leur entreprise. Leurs connaissances des postes de travail leur permettent en effet d’identifier plus facilement les risques et de proposer des améliorations ainsi que des mesures de prévention adaptées.

Le dialogue, la clé d’une démarche de prévention efficace

Par son expérience sur le terrain, le salarié apporte ses connaissances et sa propre vision de la démarche de prévention. Il permet de mettre en avant les contraintes directement vécues par lui-même et le reste de l’équipe mais également d’identifier les difficultés qui ne sont pas forcément visibles en premier lieu.

Conformément au code du travail, le salarié doit prendre soin, en fonction de sa formation et de ses possibilités, de sa santé et sécurité, ainsi que de celle des autres personnes concernées par ses actes.
De ce fait, un dialogue permanent doit se mettre en place entre le salarié et l’entreprise, visant à prévenir au maximum les risques. Pour cela, les salariés doivent :
– Alerter et informer l’encadrement et les instances représentatives du personnel en cas de problème relatif à la santé et à la sécurité.
– Participer à l’amélioration de la démarche de prévention et des actions mises en œuvre.
– Suivre les formations proposées en termes de gestion des risques professionnels.
– Demander à être reçu par un médecin du travail en cas de doute.
– Se retirer de certaines situations jugées dangereuses pour leur santé.

Le droit de retrait des travailleurs

Tout salarié confronté à un danger qui s’avère imminent pour sa vie ou sa santé a le droit de quitter son poste pour garantir sa sécurité. Il peut s’agir d’un incendie, d’un risque de chute ou encore d’une intoxication.
Lors de ce type de situation, le travailleur est tenu de prévenir immédiatement son employeur s’il estime que le danger peut atteindre sa sécurité et ou sa vie. Dans ce cas il peut se retirer de la situation, à condition que celle-ci ne soit pas nuisible à autrui.

Ici, l’employeur prend les mesures nécessaires, qu’ils s’agissent par exemple d’arrêter l’activité et de mettre en sécurité l’ensemble de son entreprise. Il ne peut en aucun cas sanctionner le travailleur qui s’est retiré de son poste si celui-ci dispose d’un motif raisonnable.

Des formations dédiées à la sécurité

Afin de réellement s’impliquer dans la démarche de prévention, le salarié doit bénéficier d’une formation pratique destinée à comprendre les risques auxquels il est exposé sur son lieu de travail. Durant ces formations, le travailleur sera informé des mesures de prévention mises en œuvre dans son entreprise.

L’employeur organise ses formations au bénéfice des travailleurs qu’il embauche, des travailleurs qui changent de poste de travail ou de techniques, des salariés temporaires ou encore des travailleurs qui reprennent leur activité après un arrêt de travail d’une durée d’au moins vingt et un jours, à la demande du médecin du travail.

Les salariés apparaissent aujourd’hui comme des acteurs indispensables à une bonne démarche de prévention. Leur implication sur le terrain leur permet de proposer des mesures adaptées à leur travail et ainsi éviter davantage les risques professionnels.

MEDTRA4 suit les salariés dans leur parcours professionnel afin d’assurer une démarche de prévention de réductions des accidents du travail. Pour être en phase avec chaque métier, la solution s’adapte à plusieurs domaines d’activité : BTP, hôpitaux, centres de gestion, collectivités…

La prévention
dans MEDTRA4

Tags: